Ils parlent
de la colocation

Aela Tardivel

Aéla Tardivel

Psychologue sociale, administratrice Loki Ora

Entretien réalisé par mail en septembre 2020.

Nous avons souhaité recueillir le ressenti d’Aéla qui nous accompagne depuis 2018, d’abord comme stagiaire puis comme élue au conseil d’administration.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Aéla, j’ai 23 ans et je suis psychologue sociale et du travail depuis l’année dernière.

Pour obtenir mon titre de psychologue, j’ai réalisé mon stage professionnalisant au sein de l’association Loki Ora durant 5 mois. Ma mission principale s’est déroulée en deux temps :

  1. Concevoir et mener une enquête qualitative nommée « Habitat & Seniors » auprès d’environ 20 seniors nantais afin d’identifier leurs attentes, besoins, freins vis-à-vis de la colocation entre seniors afin que les futures colocations Loki Ora répondent au plus près de leurs besoins et attentes.
  2. Co-construire avec une psychologue des ateliers de rencontre (basés sur cette enquête) afin que les seniors intéressés par le projet puissent se rencontrer, se connaître et se choisir pour former un groupe de colocataires pérenne.

À la suite de mon stage et pour continuer mon chemin au sein de l’association Loki Ora, je suis devenue bénévole et administratrice. 

Pouvez-vous me parler de votre métier, votre parcours ?

Après mon baccalauréat scientifique, je me suis dirigée vers une licence de psychologie à l’UCO de Guingamp puis j’ai poursuivi mon cursus à Nantes en master de Psychologie sociale, du travail et des organisations. Je l’ai obtenu en juin 2019. 

Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce qui vous plaît dans votre activité – qu’elle soit professionnelle ou extra professionnelle – ?

Ce qui me plaît, c’est que contribuer à l’aventure Loki Ora selon moi, c’est :

Contribuer à un projet humain utile et qui a du sens : proposer une autre façon d’habiter aux seniors

Proposer aux seniors un accompagnement en amont de la formation de la colocation et durant celle-ci qui est personnalisé et basé sur leurs attentes

Travailler avec les autres bénévoles qui ont des orientations professionnelles différentes (pluridisciplinarité)

Faire des rencontres et échanger avec d’autres acteurs clefs de la vieillesse
Aujourd’hui, un français sur cinq est âgé de 65 ans ou plus et ce chiffre va continuer de croître. Selon vous, quels sont les besoins des seniors actuels et futurs?
Pouvoir choisir leur habitat et avoir des possibilités autres que l’EHPAD ou institutions

Être autonome le plus longtemps possible
Garder du lien social / ne pas être isolé et/ou souffrir de solitude 

De votre point de vue, en lien avec votre domaine d’activité, quels sont les bénéfices et/ou intérêt de la colocation entre seniors ?

Selon moi, les bénéfices pour les seniors sont :

Rompre leur solitude et leur isolement
Augmenter leur pouvoir d’achat en partageant les dépenses
Prévenir leur déclin physique et cognitif lié à l’âge : il y a plus de stimulations en colocation

Partager des activités, des loisirs, des sorties

S’entraider lors de moments difficiles – qu’ils soient physiques ou psychologiques –
Avoir un impact positif sur l’environnement en privilégiant un mode de vie écoresponsable via la mutualisation des ressources du groupe

 

Si je vous dis « colocation seniors », quels sont les premiers mots qui vous viennent à l’esprit ?

Habitat, Innovation, Bien vieillir

 

Enfin, une question bonus : pourriez-vous constituer votre groupe de colocataires idéal, que les personnes soient célèbres ou non, vivantes ou mortes ?

Mes sœurs et leurs enfants
Un.e humoriste pour garder le sourire
Une personne zen pour relativiser
Une personne très cultivée pour apprendre de nouvelles choses tous les jours

↑ retour aux interviews