Ils parlent
de la colocation

Photo de Marie Chastel

Jérôme Le Guen

Psychologue

Entretien réalisé en avril 2021.

Jérômea accepté de répondre à nos questions sur la colocation avec son point de vue de psychologue.

Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour ! Je m’appelle Jérôme Le Guen, je suis psychologue spécialisé en neuropsychologie diplômé de l’Université de Nantes.

Pouvez-vous me parler de votre métier, votre parcours ?

 J’ai eu la chance de travailler auprès des personnes vieillissantes dans le cadre de « consultations mémoire » en Centre Hospitalier et sur des lieux d’hébergement notamment en Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes.

Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots ce qui vous plaît dans votre activité – qu’elle soit professionnelle ou extra professionnelle – ?

L’intérêt de cette pratique auprès d’individus vieillissants réside dans la rencontre avec des histoires de vie toujours singulières, au cours d’un vieillissement normal ou pathologique (maladies neurodégénératives – Maladie d’Alzheimer pour citer la plus connue peut-être – par exemple), et qui vient accroitre, à chaque fois, davantage l’envie d’accompagner ces personnes au mieux.

Aujourd’hui un français sur 5 est âgé de 65 ans et plus et ce chiffre va continuer de croître. Selon vous, quels sont les besoins de seniors actuels et futurs ?

Avec l’augmentation de l’espérance de vie et l’amélioration constante du système de santé, le nombre de Français âgés de plus de 65 ans ne peut qu’être croissant. Dans le cadre du bien-vieillir, on va pouvoir retrouver différents besoins et notamment celui de conserver une vie sociale, dans un moment où l’isolement est un risque qui s’accroit avec le passage à la retraite et parfois l’éloignement des enfants et/ou petits-enfants.

Cette idée de colocation peut être l’occasion de partager certains moments de vie et aussi de faire de l’activité physique en groupe par exemple, activité physique qui est importante dans l’optique d’un vieillissement réussi, tout comme une alimentation saine et équilibrée ou une surveillance médicale régulière (des fonctions cardio-vasculaires par exemple).

Enfin, une question bonus : pourriez-vous constituer votre groupe de colocataires idéal, que les personnes soient célèbres ou non, vivantes ou mortes ?

Ma colocation idéale, ce serait avec mon chat et d’autres animaux. Ce serait également avec Amaury Guichon pour ses pâtisseries et Paul Mirabel pour un peu d’humour au quotidien !

↑ retour aux interviews